Comment baisser son malus ?

Le malus est le coefficient de conduite qui juge votre mauvaise ou bonne conduite, vous êtes un conducteur avec du malus ?

Cela veut dire, que vous avez été résilié pour un motif d’alcoolémie, stupéfiant ou vous avez eu un retrait, suspension ou annulation de permis, perte de point ou des sinistres, Éviter tout nouvel accident !

Pour faire baisser votre taux de malus n’est pas la seule solution, sauf que conduire très prudemment votre coefficient de bonus-malus diminue déjà de 5% au bout d’un an sans accident.

Qui dit meilleure conduite dit prime moins élevée !

Vous pouvez aussi diminuer votre prime annuelle d’assurance automobile en optant pour un changement de véhicule, garantie ou de contrat, cependant, pour faire cela vous êtes dans l’obligation de passer par un comparateur d’assurance auto spécialisée pour les conducteurs avec du malus, il n’y a aucune différence entre un malus à 1,25 et un malus à 2,75.

Vous vous doutez que le conducteur à 2,75 aura beaucoup plus de difficultés à trouver une assurance.

La nature des accidents entre également en jeu : corporel ou non, conduite sans permis, conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiant…
Enfin, le degré de responsabilité : 50 % ou 100 % n’implique pas la même acceptation pour les assureurs.

Bien conduire pour baisser son malus :

Vous avez du malus à cause de vos sinistres ou à cause de vos antécédents ?

Pour obtenir la réduction maximale, la meilleure solution est d’adopter une bonne conduite pendant un an pour gagner du bonus donc une diminution de 5% du coefficient que vous aviez l’année précédente, si vous n’avez pas eu de sinistre dans lequel votre responsabilité est engagée.

Il faut alors être irréprochable pendant 14 ans !, vous pouvez aussi économiser sur votre tarif d’assurance automobile, vous pouvez changer le véhicule assuré ou d’opter pour une garantie inférieur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *